Success story





La digitalisation des contrats de travaux selon AC2M Projets




Logo AC2M Projets

Société d’Assistance à Maître d’Ouvrage et Maître d’Oeuvre

CEO : Aurélien FERNANDES

Aurélien FERNANDES :

"L’idée d'AC2M Projets m’est venue il y a une dizaine d’années lorsque j’ai fait construire mon logement. En étant pourtant du métier, j'ai ressenti de la frustration pendant la construction, tout n'était pas clair ni anticipé. C'est pourquoi j'ai décidé de lancer ma propre société d'assistance à Maître d'Ouvrage (AMO) et Maître d'Oeuvre (MOE) qui réalisent des missions de conception, de chiffrage et de suivi de travaux.

AC2M Projets s’adresse aussi bien à des particuliers, des SCI, des professionnels, architectes… Le but est d’amener une autre vision de la construction en privilégiant l’échange et l’anticipation. Une relation de confiance doit s’instaurer pour la réussite d’un projet et non pas de la défiance. AC2M y parvient en analysant les besoins des parties avant d'engager les travaux qui deviennent alors simple formalité."

Aurélien Fernandes CEO AC2M Projets


Avant la digitalisation de son métier : lourdeur et lenteur des process de signature des contrats


Au cours de ses expériences professionnelles précédentes en entreprise, Aurélien Fernandes a constaté les efforts que demandaient la signature papier. Pour l’essentiel, les signatures concernaient les contrats de travaux de sous-traitants et la saisie comptable.

Les documents étaient signés en originaux puis scannés par les assistantes une fois le process finalisé. Pour la partie comptable, ce sont les opérationnels chantiers qui signaient, scannaient et transmettaient à la hiérarchie puis au service comptabilité.

Peu importe la situation, il fallait environ trois semaines pour qu’un document soit validé. Ce qui pouvait avoir un impact sur le démarrage des travaux. Les documents in fine étaient complets mais au prix d’efforts considérables.

Notamment, Aurélien Fernandes souligne l’investissement que demandait une signature :

  • Organisation du rendez-vous de signature
  • Présence le jour de la signature pour vérifier les paraphes, les ratures…
  • Toute la partie back-office avec la relecture par l’assistante, les échanges éventuels avec les entreprises, le scan, l’archivage…

La digitalisation des contrats de travaux était alors bienvenue.

"C’est une anecdote pas très marrante pour celui qui l’a subi. Il s’agissait de la signature d’un contrat en juillet pour un démarrage de travaux en août… Tout était OK lors de la signature et le signataire est parti en congé.

À la relecture de l’assistante, il manquait une signature majeure, celle de fin de contrat. La personne a dû couper court à ses congés pour faire un aller-retour de plusieurs centaines de kilomètres et venir signer le document et permettre aux travaux de démarrer en temps et en heure. L’inverse de l’efficience." Aurélien Fernandes

Le choix avisé de la solution SELL&SIGN



La signature électronique permet un gain de temps considérable (programmer la signature, assister, vérifier, scanner…) car le délai de signature passe de 3 semaines pour du papier à 24h ou 48h en signature électronique à distance. L’entreprise peut prendre son temps pour relire les documents, mais c’est souvent rapide. Ce gain de temps permet de faire de la prospection et se concentrer sur l’activité. La signature électronique participe donc activement à l'augmentation du CA.

« SELL&SIGN apporte un gain de temps, une simplicité dans les échanges et une sérénité non négligeables. L’interface est simple d’utilisation lorsqu’on la connaît et la couverture juridique est un très gros atout. »Aurélien FERNANDES, CEO AC2M

7 JOURS D'ESSAI GRATUIT


BOOSTEZ VOS VENTES - MANAGEZ EFFICACEMENT - GAGNEZ EN CONFORMITÉ


Pas de carte bancaire requise - Sans engagement


COMMENCER MON ESSAI
DEMANDER UNE DÉMO